3 jours à Marseille

« Ça te dirait d’aller à Marseille ? »
C’est par ces mots que ma soeur m’a proposé de passer quelques jours dans la cité phocéenne, et hop, ni une ni deux, notre Ouigo au départ de Lille (Tourcoing) était réservé.

Vendredi 13 octobre 2017 : Cité Radieuse Le Corbusier, Quartier du Panier, Docks

Levées aux aurores, départ du train à 5h35 et, 5 heures plus tard, on prend déjà possession de notre Airbnb situé dans le quartier de Longchamp, à 10 minutes à pied de la gare.

On ne perd pas de temps, une visite de l’emblématique Cité Radieuse est prévue à 14h. La visite guidée est accessible et nous permet d’en savoir plus sur la « maison du fada » aka Le Corbusier, construite entre 1947 et 1952. A l’époque, l’architecte imagine déjà l’immeuble comme un lieu de partage social, dans lequel, entre autres, on trie nos déchets. Avant-gardiste le monsieur ! Au 9e étage (désigné comme 9e rue par Le Corbusier), vous découvrirez un toit-terrasse avec vue 360° sur tout Marseille, piste de course de 300m et… cour de récréation de l’école maternelle) encore en activité dans l’immeuble. Bref, courez découvrir ce lieu génial ! (10€ avec guide, résa en ligne). Pour information, il existe 4 autres cités radieuses à Rezé (Nantes), Berlin, Briey-en-Forêt (Meurthe et Moselle) et Firminy (Loire) et les appartements sont encore habités.
> Infos : pour y aller, métro jusque Catellane puis bus 21. Arrêt Le Corbusier.

Cité Radieuse Le Corbusier
Cité Radieuse Le Corbusier
Cité Radieuse Le Corbusier

Maintenant direction le Vieux-Port, petit verre sur la terrasse du bistrot de l’horloge puis on part découvrir le pittoresque quartier du Panier : des boutiques et des restaurants dans leur jus, des gamins qui jouent au foot sur les petites places, des œuvres de street art sur les murs âbimés par le temps, le quartier du Panier est charmant !

Dans les rues typiques du Vieux-Port
Street Art dans les rues typiques du Vieux-Port

On redescend vers la cathédrale La Major pour atteindre les docks et ses boutiques de créateurs puis on monte au dernier étage des Terrasses du Port (centre commercial) pour admirer la vue de nuit et les bateaux en partance pour l’Algérie.

Cathédrale La Major
Les Docks
Terrasses du Port

Arrive l’heure du dîner, direction le Longchamp Palace, resto conseillé par notre hôte… et quelle bonne adresse ! Cour intérieure charmante, service au top, carte géniale et plats à tomber, un coup de cœur (si bien qu’on y reviendra une 2e fois en 3 jours).

Samedi 14 octobre 2017 : îles Frioul, Vallon des Auffes, plage des Catalans, Vieux-Port

Pas de réveil aujourd’hui, on récupère un peu. Un (bon) petit-déjeuner au soleil sur le port à la terrasse de Sartine, la journée commence plutôt bien.

Nous voilà parées pour partir à l’assaut des îles Frioul (10,80€ l’aller-retour). 20 minutes de traversée plus tard, nous partons marcher d’abord du côté île de Ratonneau (environ 1h) puis côté île de Pomègues (environ 2h) où la Calanque de la Crine nous accueillera pour déguster notre sandwich, qu’on appréciera à sa juste valeur tellement l’endroit est paradisiaque.

Balade sur les îles Frioul
Balade sur les îles Frioul

On accélère le pas au retour avec pour espoir de monter dans la navette retour de 16h45. Arf, le bateau est plein quelques personnes avec nous, on va devoir attendre le suivant. 17h15, nous voilà à bord, installées sur le pont, profitant de la vue sur le vieux-port de Marseille, qui se rapproche de nous.

La lumière du soir est splendide. On décide d’aller admirer le coucher de soleil, direction le Vallon des Auffes et, finalement, arrêt sur la plage des Catalans pour profiter du soleil jusqu’au dernier moment sur la terrasse du Richelieu, les pieds dans le sable.

Vallon des Auffes
Plage des Catalans
Plage des Catalans
Apéritif au coucher de soleil, sur la plage des Catalans
Pêcheur au coucher de soleil, sur la plage des Catalans

Notre journée se terminera avec quelques panisses et des « p’tits verres de rosé » au Baletti où, décidément, on continuera d’être sous le charme de l’accueil marseillais.

Dimanche 15 octobre 2017 : Calanque de Sugiton

Sartine nous avait régalées la veille, on y est donc retournées pour prendre des forces avant d’aller marcher direction les Calanques de Sugiton
> Infos : pour y aller, de Castellane, prendre le bus 21 jusqu’à Luminy, terminus, point de départ de la rando)

Le soleil est au rendez-vous, c’est une journée estivale qui s’annonce en plein mois d’octobre ! 1/2 heure de marche et nous voilà au belvédère de Sugiton (la tour d’Orient) qui nous offre une vue exceptionnelle sur les calanques de Morgiou et de Sugiton. On décide (comme beaucoup de familles et de groupes d’amis, dimanche oblige) de rejoindre celle de Sugiton, 15 minutes de marche plus bas (prévoir de bonnes chaussures). A notre arrivée, l’objectif est de trouver une place pour installer nos 2 serviettes puis, c’est véritablement un petit paradis qui s’offre à nous ! Je ne résiste pas à un plouf jusqu’à la crique suivante avant de sécher sur notre rocher tout en observant les courageux sautant des rochers plus ou moins hauts (spéciale dédicace à Paulo, acclamé par la foule). On profite du soleil toute l’après-midi avant de prendre notre courage à deux mains pour la remontée (environ 1h). Retour sur Marseille en bus.

Petite balade vers les calanques de Morgiou et de Sugiton
Vue panoramique sur les calanques de Sugiton
Petite baignade dans les calanques de Sugiton

On poursuit cette journée délicieuse dans un hâvre de paix planqué avenue Longchamp : Teavora, le paradis des amateurs de thé. On peut y manger (sucré et salé) mais surtout on peut boire du bon thé (un chai latte pour moi, mon pêché mignon) affalé sur des coussins au sol, les pieds dans le sable. L’endroit est apaisant et inspirant.

Teavora, pour déguster un bon thé les pieds dans le sable

Une douche plus tard, c’est au Longchamp Palace qu’on décide de passer notre dernier dîner à Marseille. Pour la 2e fois consécutive, on est charmées par l’adresse !

Sur la route du retour, le petit bar de quartier en bas de notre rue paraît anormalement animé. Un match de l’OM est en cours… Tellement cliché mais tellement typique ! On ne peut pas s’empêcher de nous arrêter pour regarder les 20 dernières minutes du match. Ambiance à son apogée : 2-2 puis 3-2 pour Strasbourg, puis égalisation de Marseille. Les supporters passent d’une émotion à une autre et nous, ça nous fait rire ! Le barman, surpris de voir 2 nanas dans son bar un soir de match, nous demande d’où l’on vient… Le match se termine sur un 3-3 dont se contenteront les Marseillais et nous, on rentre nous coucher.

Lundi 16 octobre 2017 : l’Estaque, Vieux-Port

Dernier petit-déjeuner sur le Vieux-Port puis on file à l’Estaque. Notre temps est compté aujourd’hui, on reprend le train de 16h45. Déjeuner en terrasse sur le Vieux-Port avant de récupérer nos bagages pour repartir dans nos contrées nordistes, ravies de notre séjour.

L’Estaque
Vieux-Port de Marseille
Vieux-Port de Marseille, vue sur le MUCEM
Vieux-Port de Marseille, vue sur le MUCEM

 

Suivez-nous aussi sur Instagram :

One thought on “3 jours à Marseille

  1. Alors là chapeau les filles!
    Des photos superbes, un récit concis mais précis qui donne envie de découvrir ou re-découvrir Marseille et ses calanques aux alentours…
    Merci, merci de partager tout cela avec nous et continuer surtout vos escapades encore et encore et faites nous en profiter!
    Bisou bisou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *