Découvrir les îles de l’Aber Wrac’h en kayak

Aujourd’hui, c’est le jour tant attendu : la journée canoë dans les îles de l’archipel de l’Aberwrac’h et de l’île Vierge. Au lever, la vue est bouchée par la brume, on attend donc avec impatience que ça se découvre, ce qui fut le cas 30min plus tard.

12h. Nous voilà équipées. Les bidons étanches sont remplis. C’est parti ! Premier arrêt sur l’île aux Américains. Petit selfie et cap sur l’île Wrac’h, où on pique-niquera. L’eau est transparente et turquoise à de nombreux endroits. À quelques degrés près, on se croirait aux Caraïbes…


16h. On décide d’aller jusque l’île Vierge et ses deux phares, dont l’un le plus grand phare en pierre d’Europe (85m), qu’on pense être à côté… On mettra presqu’une heure pour l’atteindre. Débarquement dans les algues sous les yeux des passagers d’une vedette que ça occupe de nous regarder galérer pour atteindre la cale… Petit tour rapide de l’île et l’heure est venue de rentrer. On doit rendre le canoë pour 19h et nous sommes environ à 5 km. Heureusement pour nous, le vent soufflait un peu dans notre dos.

18h45 : objectif atteint. Nous voilà de retour sur terre. Le temps d’une petite rincette au tuyau d’arrosage de Teractiv, notre loueur de canoë, que d’ailleurs on vous conseille fortement pour sa gentillesse, son professionnalisme et ses prix (30€ pour la journée en kayak double, 22€ en kayak simple) et d’un lavage de cheveux express en pleine rue, sur le côté du camion, et hop ! On part sur le port manger une crêpe chez Captain, au coucher de soleil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *