(Bien) manger et boire à Budapest

Avec notre pouvoir d’achat de Français, ce qui est cool, c’est qu’on peut vraiment bien manger dans des restaurants top et boire des bières de qualité pour vraiment pas cher : moins de 10€ la formule entrée/plat/dessert le midi dans un restaurant recommandé par le guide Michelin et environ 1,50€ la très bonne bière bouteille (1€ la pinte en pression).

Pour info, les prix au resto sont généralement affichés hors service (celui-ci sera rajouté automatiquement à la note en fin de repas ou il vous sera demandé à combien vous arrondissez l’addition…)

Quartier juif :

  • Szimpla Kert : Budapest regorge de « bars en ruines », anciens immeubles tombés en ruine pendant l’époque communiste et réhabilités avec de la décoration de récupération. Szimpla Kert est LA référence en la matière ! En terrasse ou à l’étage, nul doute que vous trouverez le petit coin qu’il vous faut pour boire un verre… Et pourquoi pas dans la Trabant (vieille marque de voitures des années 60) transformée en table. A chaque pièce son ambiance, surtout visitez les toutes !

  • Pour les amateurs de bières exigeants : Léhűtő Kézműves Söröző ou Csakajósör

  • Mazel Tov : bar-restaurant en terrasse couverte et chauffée, ambiance trèèèès romantique, concerts régulièrement. Excellents cocktails et limonades pour accompagner vos plats aux saveurs juives/israéliennes

  • Fricska : menu du midi à 6,50€ (entrée/plat/dessert). Restaurant sélectionné dans le guide Michelin. Imbattable.

  • Passage Gozsdu : que des bars et des restos, très animé le soir, vous aurez l’embarras du choix. On adore le vietnamien Sao (on n’a jamais mangé de raviolis ni de mochis aussi délicieux !)

  • Circusz : coup de coeur pour le petit-déjeuner ou le brunch pour les lève-tard, tester absolument les oeufs Bénédicte (vous nous en direz des nouvelles !)

Dans le centre :

  • Mak : rapport qualité/prix, cet étoilé Michelin va être dur à battre : environ 15€ pour entrée/plat/dessert le midi. Service au top, belles découvertes en vin et en bières et un sans-faute dans l’assiette. On n’a qu’une hâte, c’est d’y retourner !

  • Kiosk : on y va déjà rien que pour la déco. Et la formule du midi est à 6€ entrée/plat ou plat/dessert et 7,25€ entrée/plat/dessert (attention, à la carte ça pique) :

  • Fröccs Terasz, bar situé en plein coeur de Budapest (place Erzsébet, arrêt de métro Deak Ferenc Ter). J’aime cet endroit pour 2 raisons : le « Macifröccs », recette à base de sirop de fleur de sureau, vin blanc et eau gazeuse (si, si, je vous assure, c’est bon) et la terrasse avec ses lampions colorés qui, à la tombée de la nuit, apportent une ambiance chaleureuse

Quartier des halles centrales :

  •  Profitez de votre visite des halles centrales pour goûter au Langos (au 1er étage), spécialité hongroise, sorte de pain en forme de galette, cuit dans l’huile, agrémenté de gruyère, de crème fraîche et d’ail. Hyper diététique…

  • Pour boire une bonne bière, direction Jónás Craft Beer House, au bord du Danube :

Côté Buda :

  • Utca Kilenc, un bar en plein air où l’on se sent bien (les hamacs y sont sûrement pour quelque chose)

Un peu plus loin : 

  • Fellini, sa plage, sa balançoire, ses sièges de palette colorés, sa limonade… Un lieu en retrait de l’agitation de la ville qui vaut le détour  ! (l’été uniquement)

  • Laci! Konyha! : 7,5€ le menu midi (entrée/plat ou plat/dessert)

  • Café Csiga : petit-déjeuner maison dans une ambiance sympa

Et sinon, ils mangent quoi les Hongrois ?

Kürtőskalács : sorte de brioche cuite à la broche, saupoudrée de sucre (et souvent de cannelle)
Lángos : sorte de pain en forme de galette, cuit dans l’huile, agrémenté de gruyère, de crème fraîche et d’ail.
Limonade maison, on en trouve presque partout. Les Hongrois en raffolent !
Rétes : plus connu sous le nom de strudel, généralement garni de pommes ou de graines de pavot.

La Hongrie, comme tous les pays de l’Est, est un gros consommateur d’alcool, le 8e au monde (la France est 16e). La bière est la boisson la plus couramment consommée en Hongrie. Mais pour l’anecdote, c’est le seul alcool avec lequel les Hongrois ne trinquent pas, car les Autrichiens (grands ennemis de la Hongrie) avaient célébré de cette façon leur victoire sur le peuple Hongrois.

Et on n’oublie pas, l’alcool est à consommer avec modération 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *