La Crète hors saison

Après 3h d’avion et +1 de décalage horaire, nous arrivons à La Canée mais en repartons aussi vite direction Kissamos.
Nous sommes accueillies par notre charmante hôte Airbnb, Katerina après quelques petits détours…
Pour le dîner, ouf ! La taverne en bas de la rue sert encore : découverte d’une super craft beer locale (Lyra), tzatziki, feuilles de vignes, chaussons (aux épinards ?)… et raki ! Pas de doute, on est bienvenues en Crète !

Mercredi 17 avril 2019

Changement de lit. Entre mer et montagne, nous découvrons un suuuuperbe logement. Au calme de la ville, au pied de chemins de randonnées.
Gros dodo mais pas trop quand même.

Let’s go to Balos !
Les chemins s’avèrent un peu aventureux pour notre petite Panda 🚐 mais nous arrivons au sommet avec nos 4 pneus intacts. Camille serre les dents et se concentre sur le paysage.

Descente sublime vers Balos. Pas mal de touristes ont eu la même idée que nous mais l’endroit reste calme. On se dit qu’en été, ça doit être la folie ! Quelques courageux se baignent. Nous, on se contente d’admirer l’eau bleu turquoise…

Petit stop au restaurant « Kalivani Taverna », où les places en terrasse au soleil 🌞 sont chères. Un gyros pita🥙 pour Camille et la fameuse salade grecque 🥗pour Justine. Au fil de nos rencontres, les Crétois se montrent très accueillants. Un petit tip est toujours bienvenu en fin de repas 😉

Ce soir, dodo à Paleochora.
Petite bière artisanale de l’île d’Ikarias sur la terrasse d’un café de quartier bien sympathique avant d’aller manger un poulpe grillé dans une cantine conseillée par notre hôte.

Jeudi 18 avril 2019

Grooooooos dodo avant d’aller à Elafonisi.
La baie est jolie mais ne révèle ses « vraies » couleurs que lorsque le soleil gagne son combat face aux nuages.

Une petite averse aura finalement raison de nous. Petit crochet par Elos où on se pose dans une taverne avec une très jolie vue sur les montagnes verdoyantes.

Ensuite, direction Milia, qu’on nous a vendu comme un village entièrement bio et écologique. Nous étions donc très curieuse d’aller à la découverte de ce lieu, qui, même s’il s’est avéré très joli, en pleine nature, ressemblait plus à un village fantôme…

On regagne ensuite Paleochora où l’on prolonge notre séjour de 2 nuits car la ville s’avère un parfait point de chute pour notre programme de ces prochains jours.

Pizza au feu de bois pour le dîner.

Vendredi 19 avril 2019

Lever à 8h00 😩. Nos billets en poche pour Loutro, on prend place dans le petit bateau qui nous y conduira en 1h30. On est les seules passagères avec 3 skippers pour nous toutes seules. Et on n’a même pas été malades. 👏

L’arrivée à Loutro est un peu fraîche. Les restaurants sont en plein travaux de préparation de la saison à venir. On se sent comme des invités qui arriveraient un peu trop tôt…

Quand vient l’heure de manger, un petit étalage de poissons frais 🐟 me fait de l’œil, on s’installe en terrasse et on profite.

L’après-midi est ensoleillé et nous vaudra même plusieurs coups de soleil. On repart en bateau sous un ciel bleu et un soleil radieux.

Samedi 20 avril 2019

C’est déjà l’heure du retour… ou presque.
On met le réveil pour aller marcher un peu vers les gorges d’Anidri : 1h de montée au village, 30min dans les gorges, 30min à flanc de montagne avec vue superbe sur la plage en contrebas, puis 30min de retour à notre case pour une dernière douche avant le départ.

Étant un peu en avance (si, si, c’est possible), on décide de s’arrêter à la brasserie Lafkas qui malheureusement était fermée. Qu’à cela ne tienne, on s’offre une bonne bière et une gaufre (pour les petites gourmandes) sur une terrasse du vieux La Canée. Les vacances se terminent bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *