4 jours à Langkawi

L’adresse 100% Travel&Respect :
Temple Tree at Bon Ton

En savoir plus : Dormir dans une maison traditionnelle au Temple Tree

Jour 1 à Langkawi :

9h pétantes, direction Kuala Kedah, l’embarcadère du ferry pour Langkawi.

Kuala Kedah, embarcadère du ferry pour Langkawi

A notre arrivée au Dataï, l’établissement tient toutes ses promesses : on nous invite à surtout ne pas nous occuper de nos sacs pour aller déguster un cocktail au lobby surplombant la piscine, vue rasante au-dessus de la forêt jusqu’à la mer.

Dataï Langkawi
Dataï Langkawi
Dataï Langkawi

Nous savourons… jusqu’à ce que l’hôtesse, puis l’intentante, puis le directeur viennent nous apprendre que notre réservation est introuvable. Le verdict tombe : l’incroyable promotion de Camille était réservée aux résidents malaisiens et singapouriens ! Nous n’avons donc pas de chambre. On nous propose néanmoins une « remise » sur le tarif plein pot. Au vu des lieux, nous décidons de rester une nuit quand même.
Nous ne sommes pas déçues ! Visite guidée de l’hôtel (bar, restaurants, spa, salle de sport, etc.) et visite détaillée de la chambre toutes options (contrôle centralisé de la climatisation depuis le lit, mini-bar, TV, coffre-fort, recommandations d’usage contre l’invasion des singes : notre balcon surplombe la forêt et les singes ont pour habitude de s’y promener et de visiter les chambres qui seraient mal fermées). Tout y passe, ou presque… Une fois la visite terminée, je découvre l’option « nettoie-cucul »… Pensant actionner la chasse d’eau, c’est en fait un petit jet d’eau qui a jailli de la cuvette et qui a joyeusement tout inondé. Il fallait simplement rester assise en attendant que ce petit jet d’eau fasse son travail. Une découverte !

Dataï Langkawi
Dataï Langkawi

Après avoir fait joujou avec tous les gadgets de notre chambre, nous décidons d’aller profiter de la piscine et de la plage. Sur le chemin, les fameux singes s’agitent dans les arbres.
A peine arrivées à la piscine, c’est là que nous nous sommes appliquées à mettre en place la règle de rigueur ici : ne rien faire soi-même. Un monsieur nous installe une serviette sur le transat de notre choix, un monsieur nous apporte un verre d’eau et une petite serviette humide pour ne pas qu’on ait trop chaud, un monsieur vient nous demander si on a soif toutes les 1/2h, etc. Bref, le personnel est aux petits soins. Nous passons ensuite de la piscine à la plage, en nous disant que nous sommes vraiment chanceuses d’être dans un endroit pareil !
La plage est sublime. Il n’y a pas grand monde. Il ne restera même plus que nous pour assister au joli coucher de soleil.

Accès à la plage du Dataï Langkawi
Accès à la plage du Dataï Langkawi

Ce soir, nous avions réservé dans l’un des 4 restaurants de l’hôtel : cuisine thaï au menu. Succulent. Épatant. Délicieux.

Nous avons dégusté des vins néo-zélandais et australiens. Deux verres ont eu raison de nous !

Jour 2 à Langkawi :

Le lendemain matin, petit-déjeuner royal au bord de la piscine. Encore une matinée à profiter des lieux.

Petit-déjéuner au bord de la piscine du Dataï Langkawi

Le Dataï, c’est le LUXE ABSOLU. Ce genre d’hôtel où tout le monde est aux petits soins, bien avant qu’on ait levé le petit doigt. Ce genre d’hôtel au calme, dans lequel on a presque la piscine et la mer pour nous seuls… Mais cela a un prix !

12h, c’est l’heure du check-out direction le check-in de Temple Tree. Nous sommes invitées à entrer dans une demeure de charme traditionnelle et à déguster un thé glacé ananas menthe selon une recette maison. Nous admirons la décoration très soignée.

Temple Tree

Puis Alison, la propriétaire des lieux fait son apparition pour un accueil très personnalisé. On nous conduit à notre nouvelle demeure.
Les chambres sont réparties dans 8 maisons en bois inspirées des habitats typiques de plusieurs régions de Malaisie ou voisins asiatiques. La nôtre est toute blanche, charpente apparente, aux murs complètement ajourés pour que l’air circule. Une très grande chambre agrémentée de meubles en bois sombre. Sobriété et élégance. Sur l’arrière, une étroite salle de bain sur toute la longueur, adorable.

Chambre au Temple Tree
Chambre au Temple Tree

Nous nous dirigeons vers la piscine : un charme fou !! Un bassin à débordement, tout étiré : 3m de large pour 30 de long placé dans l’axe d’une petite maison sur pilotis. Vue sur les montagnes. Seuls les chats accueillis en nombre dans cette maison et les avions viennent troubler la sérénité des lieux…

Piscine du Temple Tree

En savoir plus : Dormir dans une maison traditionnelle au Temple Tree

En fin d’après-midi, nous décidons d’aller louer des scooters pour les 2 jours restants sur l’île. Un pour 2 pour ce soir et chacune aura le sien demain matin, pour faire le tour de l’île. Histoire de s’habituer à la conduite à gauche, nous nous promenons aux alentours, à la recherche d’un bar sympa sur la plage pour admirer le coucher de soleil. Nous nous arrêtons sur la plage de Cenang, bondée de cabanes proposant des activités nautiques diverses : jet ski, banane (ça rappellera des souvenirs à certaines…), parachute ascensionnel, etc. Trop de monde. Vraiment pas pour nous. Une fois le soleil couché (et notre bière vidée), nous partons à la recherche d’un distributeur de billets, denrée rare sur l’île.

Plage de Cenang

C’est pleines aux as que nous nous installons à une table du Champor Champor, un super resto nyonya conseillé par Le Routard et le Lonely Planet. Nous avons enchaîné un apéro-entrée-plat-dessert en une heure montre en main. Mais un régal !

Restaurant du Champor Champor

Retour à notre case en pétrolette. Comme prévu, on nous a laissé le petit-déjeuner dans notre frigo.

Jour 3 à Langkawi :

Aujourd’hui, nous allons donc faire le tour de l’île de Langkawi en scooter.
Petit déjeuner et hop, c’est parti ! Nous allons tout d’abord donner à boire à nos scooters (1,50€ les 4 litres, ça fait rêver) et rencontrons sur la route de nombreux singes, gentils puis agressifs. On continue.

Nous commençons par le « cable car » (téléphérique), véritable attraction de l’île. Celui-ci monte sur le 2e plus haut sommet de l’île, le mont Gunung Machinchang, à 708m. Et ce n’est pas tout. Un pont suspendu au sommet permet de jouir d’une vue à 360 degrés sur les îles alentours. Vertigineux.

« Cable car » (téléphérique), Langkawi
« Sky bridge » (pont suspendu), Langkawi

La descente nous donne une dernière occasion d’admirer le décor avant que nous ne reprenions la route direction les chutes de Telaga Tujuh : montée de 636 marches pour atteindre les « seven wells » (puits creusés dans la roche) où nous nous sommes baignées sous la pluie, puis descente par les chutes. Rafraîchissant.

Chutes de Telaga Tujuh

Ensuite, nous roulerons à travers l’île sans véritable objectif, si ce n’est de découvrir l’intérieur des terres. Il fait très chaud et rouler les cheveux au vent est très agréable. Nous nous arrêtons sur la plage de Pantai Rhu. Et là, quelle découverte ! Plusieurs petits îlots aux formes improbables flottent dans une baie naturelle qui s’ouvre sur la mer. Un paysage idyllique. La terrasse du Tanjung Rhu nous a permis d’apprécier non seulement ce cadre mais aussi de délicieux cocktails.

Terrasse du Tanjung Rhu, sur la plage de Pantai Rhu
Terrasse du Tanjung Rhu, sur la plage de Pantai Rhu

Retour à notre « Temple Tree » pour profiter du coucher de soleil dans la piscine, avant de nous préparer pour aller manger au restaurant du Bon Ton (hôtel voisin, mêmes propriétaires) qui propose une cuisine fusion. La décoration y est tout aussi remarquable et la cuisine au top. L’une s’essaiera aux 9 plats et épices de Malaisie et de Chine. L’autre à l’assortiment de la mer.

Jour 4 à Langkawi :

Ce matin, nous sommes allées rendre nos scooters. Ça sent le départ. Fou rire sur la route du retour à notre hôtel quand mon casque s’est « envolé »… Forcément, la taille 60, ça ne va pas à tout le monde !
En rentrant, notre dernier petit-déjeuner nous attendait.
Nous sommes ensuite allées à la jolie piscine profiter de ce qui sera la dernière heure de soleil de la journée, la pluie n’ayant pas cessé depuis, comme pour nous éviter d’être tristes de repartir de ce petit paradis…

Piscine du Temple Tree

Journée au ralenti : déjeuner, sacs, courses, et un massage d’une heure pour chacune avant d’aller affronter la grande ville de Kuala Lumpur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *