Dormir dans les arbres à Sigiriya

Après les plages 🏖, les montagnes ⛰, les plantations de thé 🍃 (on est agréablement surprises par la richesse des paysages du Sri Lanka !), on part dans le centre du pays pour se cultiver un peu…

Direction Sigiriya, une des villes de ce qu’on appelle « le triangle culturel » (avec Dambulla et Polonnaruwa).

On y dormira 2 nuits.

La première chez l’habitant (Sigiri Saman Home Stay), plutôt proche de la rue principale, tout en étant en retrait dans un sublime jardin (si vous sortez le soir, prévoir une lampe de poche pour rentrer car il vous faudra traverser un petit sous-bois, qui peut s’avérer un peu flippant de nuit…). Petit-déjeuner gargantuesque et délicieux (mention spéciale au moelleux à la noix de coco, une tuerie !) :

Moelleux à la noix de coco
Wellawahum (crêpes sri lankaises garnies d’un mélange de noix de coco fraîche et de kitul, sève du palmier kitul ressemblant un peu au sirop d’érable)

 

 

 

 

 

 

 

 

La deuxième nuit, on se fait plaisir en réservant une cabane perchée dans les arbres pour fêter nos noces de coton au Sigiriya Hideout. L’accueil est plutôt bon. Après les formalités habituelles, on nous emmène à la « Canopy Villa » :

Accès à la Canopy Villa de Sigiriya Hideout

Une fois installées dans notre très jolie cabane, on profite de notre terrasse en plein coeur des rizières, le rocher du Lion au loin.

Vue sur les rizières de la terrasse de la Canopy Villa (Sigiriya Hideout)

Le lendemain matin, on profite d’un check-out tardif pour aller faire un plouf dans la piscine après un petit-déjeuner sans grand intérêt. Nous sommes étonnamment toutes seules. On apprécie le calme relatif (une 3e cabane était en construction lors de notre séjour…) avant de reprendre la route direction Pollonaruwa.

Finalement, on n’aura vu le célèbre « rocher du lion » que de notre terrasse, un mojito à la main. Devant le prix exorbitant (30$) de l’entrée du site (certes classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, mais bon…) et les avis mitigés sur le lieu, nous avons préféré l’apprécier de loin et prendre du temps pour nous.

Camille apprécie un bon thé, au calme.
Petit mojito fait maison sur la terrasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *