Surfer au Sri Lanka

Conseil 100% travel&respect :
Demandez aux locaux les spots de surf les plus adaptés à votre niveau, ils connaissent les plages mieux que les guides. Nous, on a adoré Lakshawaththa, superbe plage quasiment déserte, qu’on n’a retrouvé dans aucun de nos guides 😉

À 33 ans, je me disais que le surf n’était pas pour moi. Non pas que je ne sois pas sportive, mais je suis incapable de tenir sur un skate, alors pourquoi ça irait mieux sur un surf ? Bon, je n’ai pas peur de l’eau et je suis un peu casse-cou alors, quand je suis tombée sur un article vantant les spots de surf au Sri Lanka, ça m’a donné envie d’essayer… Justine pratiquant un peu sur la côte basque, j’ai eu le droit à un petit cours individuel express et hop, sur la planche !

Première session : face à Taprobane Island, sur la plage de Weligama

Les vagues sont petites, mais c’est parfait pour ressentir mes premières sensations debout sur une planche.

Un seul loueur de planches sur la plage, très sympa. Justine ira même prendre une douche chez l’un d’eux. Moi, je n’ai pas osé.

Justine sur la plage de Weligama
Taprobane Island, sur la plage de Weligama

Deuxième session : Lakshawaththa

Quelques jours après ma première expérience, c’est sur les conseils d’un surfeur rencontré dans notre Airbnb de Madiha qu’on se retrouve à Lakshawaththa, qui s’avérera notre coup de coeur. L’endroit est apparemment encore un peu secret car quasiment désert. Les vagues sont parfaites pour nous 🌊👌🏼. Seul bémol : aucun coin d’ombre donc prévoyez de l’eau et de la crème solaire. Sur place, 2 loueurs : celui de gauche, très bling-bling, musique à fond, un peu surfait à notre goût et celui de droite, une femme super sympa (qui était seule sur cette plage il y a encore quelques mois). Solidarité féminine, on prend à droite ;-p

Camille sur la plage de Lashawaththa
À la recherche d’un coin d’ombre pour un pique-nique sur la plage déserte de Lashawaththa
Plage de Lashawaththa

Troisième session : Hikkaduwa

Après avoir visité l’intérieur des terres (le parc national d’Uda Walawe, Ella, Nuwara Eliya, Sigiriya et Pollonaruwa), nous avions envie de finir notre séjour au Sri Lanka en refaisant du surf.

Arrêt pour quelques nuits à Hikkaduwa. Les vagues sont énormes pour nous, on se contente de regarder ceux qui ont le niveau pour les prendre et nous, on se rabattra sur un volley 🏐 avec des Russes et une deuxième visite à Galle pour y manger une bonne glace.🍦

Accès à la plage d’Hikkaduwa de notre guesthouse « Curry Bowl Restaurant & Turtles Rest »
Notre guesthouse « Curry Bowl Restaurant & Turtles Rest » vue de la plage d’Hikkaduwa

Quatrième session : Kabalana

Après quelques recherches, on s’arrête à Kabalana où on fait la rencontre d’une famille qui loue des planches sur la plage. On décide de se poser là pour plusieurs jours car on a un bon feeling toutes les deux. Les vagues sont encore un peu surdimensionnées pour notre petit niveau, mais nos journées sont quand même bien agréables sur cette plage : transat-surf-goûter de fruits-surf-volley, et ce, jusqu’au coucher de soleil. 🌅

Kabalana au coucher de soleil
Plage de Kabalana
Justine de retour d’une session de surf sur la plage de Kabalana
Plage de Kabalana

Cinquième (et dernière) session : Lakshawaththa

On risque une dernière fois notre vie en prenant le bus local (ils roulent vraiment comme des tarés) pour retourner à notre plage préférée, Lakshawaththa. On retrouve la gentille loueuse de planches, on pose nos affaires sous l’unique parasol de l’immense plage, on grignote notre pique-nique et on fonce à l’eau pour profiter une dernière fois de la beauté de l’endroit.

 

 

Suivez-nous aussi sur Instagram :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *