Profiter au calme sur l’île de Koh Tao

Samedi 6/08 : arrivée sur Koh Tao

Un peu avant 7h. Je quitte mon hôtel direction Koh Tao. Ou plutôt l’embarcadère de Maenam dans un premier temps. J’ai pris un peu d’avance sur le timing pour : soit trouver un taxi/bus sur le chemin (il y a environ 2,5km mais je suis chargée), soit faire la route à pieds…

…et j’ai fait la route à pieds.

7h30. Je m’enregistre puis m’installe direct dans le bateau, un catamaran de la compagnie Lomprayah. Tout roule. Un petit thé au gingembre (fort, le gingembre !) et c’est parti pour la dernière étape avant Bangkok : l’île de Koh Tao.

Ferry direction Koh Tao

9h30. Débarquement folklorique à l’embarcadère de Mae Haad. Des dizaines de chauffeurs brandissent des pancartes au nom de chaque hôtel de l’île. Moi je dois trouver un taxi pour m’amener au mien. Je me fraye un chemin jusqu’à la sortie, arrive dans une étroite rue que doivent se partager ceux qui font la queue pour acheter un billet de bateau, les piétons et les scooters. L’ambiance me plaît beaucoup, c’est de bonne augure puisque je vais passer 5 jours ici.

Arrivée à Koh Tao

Après avoir failli commander un thé thaï puis failli commander une crêpe banane/chocolat (il y avait la queue et ils ne m’inspiraient pas), c’est finalement le ventre vide que je négocie mon taxi 300B au lieu de 500B.
Comme discuté avec le chauffeur au moment de la négociation, en effet, la route est raide et en très mauvais état (moi qui voulais louer un scooter, c’est impraticable…).

Il me dépose à un hôtel, je trouve difficilement la réception, qui m’apprend que ce n’est pas ici mais à côté, à 1 min par la plage (ici c’est tao thong 1 et moi je cherche tao thong 2). Sur la plage, je ne trouve pas l’accès. Une Française m’indique le chemin de son balcon. 5 minutes plus tard, en longeant un petit chemin surplombant la mer, m’y voici.

Plage Tao Thong 2

L’endroit est au calme.
Je me pose et prend mon petit-déjeuner avant que l’on m’installe dans mon bungalow.

Le confort est sommaire mais la terrasse et son hamac face à la mer sont au top.

Ni une ni deux, je file sur la petite plage avec mon super masque et pars à la rencontre des poissons : des bleu fluo, des bleu/vert, des jaunes, des oranges, des rayés, des multicolores, j’en ai pris plein les yeux !

La vidéo n’est pas terrible, j’essaierai de faire mieux demain 😉

Un petit thé glacé à la citronnelle et une salade de papaye au coucher de soleil et au lit :

Dîner sur la terrasse de Tao Thong 2
Salade de papaye
Plage de Tao Thong 2

Dimanche 7/08 : Koh Tao

5h30. Un animal est en train de marcher sur mon toit et j’ai l’impression qu’il attaque le bois de la toiture… Je vérifie quand même qu’il n’est pas dans mon bungalow et tente (en vain) de me rendormir.

7h. Je me lève et pars finir ma nuit dans le hamac sur la terrasse.

Puis je décide d’aller sur la plage d’à côté (Chalok) pour prendre mon petit-déjeuner et louer un scooter.

Je suis un petit chemin puis tente de me frayer un passage dans la jungle, jusqu’à ne plus pouvoir avancer. Je passe donc entre les rochers, en tongs, pour enfin rattraper un chemin de béton surplombant la plage de Chalok.

Plage de Chalok
Plage de Chalok
Plage de Chalok
Plage de Chalok

Sur la route, qu’est-ce que j’aperçois ?! Une boulangerie ! Je craque pour un pain au chocolat que j’apprécie +++

La ville se réveille petit à petit, je pars à la recherche d’un scooter mais j’ai laissé mon passeport (caution) à l’hôtel. Je ne suis vraiment pas motivée pour faire le chemin en sens inverse. Je tente donc la négociation de laisser mon sac à dos le temps d’aller chercher mon passeport en scooter. J’essuie trois refus mais le quatrième loueur est le bon. Me voilà donc partie à Tao Thong villa 2 par l’unique route possible, en mode motocross avec mon scooter, pour aller récupérer mon passeport.

Cette fois-ci tout est en ordre, je pars donc me balader dans le nord de l’île (a priori, c’est la seule route praticable). Arrêt à Sairee, une petite ville bien sympa, blindée d’organisateurs de plongées (l’île de Ko Tao est très réputée pour ça) et de restaurants. L’ambiance est cool et la plage superbe : 

Plage de Sairee

Plage de Sairee
Plage de Sairee
Plage de Sairee
« Attention aux chutes de noix de coco ! »

Arrive l’heure du déjeuner. J’ai repéré un resto de poisson vers Mae Haad (embarcadère). Je suis toute seule dans le resto, au bord de la plage :

Embarcadère Mae Haad

Pour le dessert, je goûte un fruit dont je ne connais pas le nom, une sorte de poire moins sucrée :

Erreur. J’ai passé l’heure suivante aux toilettes. Je vous passe les détails, mais mon sauveur du jour s’appelle Diaretyl.

Après une pause récupératrice dans mon hamac, bercée par le bruit des vagues, je vais faire un tour à la plage avec mon masque. Il y a tellement de vagues que j’en perds mon maillot de bain et tiens difficilement sur mes jambes (heureusement que le ridicule ne tue pas). Du coup, il y a aussi beaucoup moins de visibilité qu’hier sous l’eau. Mais bon, ce petit bain m’a fait du bien, c’est parti pour une bonne sieste…

18h30. Après une bonne douche, je mange un bout au coucher du soleil puis me fais un petit film tranquille dans ma case.

Demain, j’ai réservé un cours privé de boxe thai à 11h puis découverte de l’île en motocross… euh en scooter… A suivre 🙂

Salle de boxe : Island Muay Thaï
Salle de boxe : Island Muay Thaï

Lundi 8/08 : Koh Tao

7h, hop hop hop, réveillée par le bruit des vagues, je pars prendre mon thé au restaurant de l’hôtel et, par la même occasion, checker mes messages avant de partir (je n’ai pas de wifi dans mon bungalow).

Je pars petit-déjeuner sur Sairee (côte ouest), juste à côté de la salle de boxe où je vais prendre un cours de boxe thaï à 11h. Au menu ce matin :
– Jus de mangue méga coupé à l’eau sur un stand
– Riz gluant à la banane et à la noix de coco concocté par mamie sur un autre stand (lui, délicieux)

Je finis tout ça sur la plage en attendant l’heure du rendez-vous avec mon prof (particulier, s’il vous plaît).

Plage de Sairee
Plage de Sairee
Plage de Sairee
Plage de Sairee
Plage de Sairee
Plage de Sairee

Un peu avant 11h, je fais le plein d’eau pour l’entraînement… et j’ai bien fait ! Une fois les présentations faites, « Samad » me donne 5 minutes de corde à sauter à faire en guise d’échauffement. Et pas question de s’arrêter, il veille au grain ! (Et 5 minutes de corde à sauter, c’est looooooooonnnnnnnnnggggggg). Déjà bien dégoulinante, on rentre dans le vif du sujet : mouvements de jambes devant, derrière et sur les côtés, coups de poing (direct, crochet, uppercut), coups de genou, coups de coude, coups de pied. On passe en revue tous les coups, puis on les enchaîne plusieurs fois. Il se déplace, je le suis, il me dit quel coup utiliser et me corrige sérieusement, ça ne rigole pas. Je me défoule comme ça pendant une heure puis l’heure des étirements est arrivée. Ah non… Séance d’abdos ! Bon ça va, on finira ensuite par un petit massage express, ro-yal ! J’ai vraiment passé un moment super sympa !

C’est parti pour le cours particulier de boxe pour Camille !

Maintenant, on passe aux choses sérieuses : c’est l’heure du déjeuner. Hier, j’ai repéré une petite mamie dont le boui-boui est juste à côté de la salle. Je me pose sur l’une de ses deux uniques tables et commande un curry de poisson. Miam miam.

D’un seul coup, il se met à pleuvoir, mon plan d’aller sur la côte est tombe à l’eau (ah ah ah). Je me rabats sur une plage plus proche mais plus accessible mais elle est privée donc payante (Jan Som bay, 200B).

Jan Som bay
Jan Som bay
Jan Som bay

J’en profite juste pour faire pipi à la réception de l’hôtel puis rejoins une autre plage. Celle-ci est aussi payante (Aow Leuk bay, 100B) mais à ce prix-là, on a un transat, une boisson incluse et le wifi. C’est aussi accessoirement un super spot de snorkeling, les poissons nous attendent dès l’entrée de l’eau, à 1 mètre du bord. Je vais faire un petit tour vers les rochers et là, un vrai aquarium !

Aow Leuk bay
Aow Leuk bay

Re-averse. Tout le monde se réfugie au bar quelques minutes en attendant que la pluie s’arrête. On se réinstalle sur nos transats. Re-averse. Cette fois-ci une bien comme il faut. J’attends que ça cesse et décide de rejoindre mon hôtel en espérant que la route qui y mène ne soit trop boueuse et donc infranchissable en scooter…

Aow Leuk bay
Orage sur Aow Leuk bay

16h. Retour à ma case, tranquillement. Une bonne douche pour me réchauffer. Ah ben non (il n’y a pas d’eau chaude donc l’eau est à température ambiante, c’est-à-dire froide après cette longue averse). Je me lave les cheveux, me savonne et là… J’ai beau ouvrir le robinet à fond, il n’y a plus d’eau ! J’attends un peu, envisage de me servir dans le réservoir de la « chasse d’eau » (un énorme bidon avec une bassine dedans) puis, miracle, avant cette solution ultime, l’eau est revenue. Eh oui, l’eau n’est pas illimitée partout. A bon entendeur 😉

Un petit poulet aux noix de cajou là-dessus, un film et dodo !

Mardi 9/08 : Koh Tao

« L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt ».
Et c’est particulièrement vrai ici. Cela fait deux jours que le temps se couvre vers 13h, donc ce matin, je suis au taquet.

8h. Mon thé avalé, je prends quelques douceurs sur la route et direction Hin Wong Bay, une plage à l’est que je n’ai pas encore faite.

Comme quasiment toutes les plages ici, celle-ci est difficile d’accès, mais je commence à maîtriser mon scooter cross. Je me gare puis passe par le restaurant pour commander un jus de mangue (qui ne sera malheureusement pas meilleur qu’hier 🙁 ) J’accède ensuite à la plage contre 50B (boisson incluse) que je donne à une femme un peu grognon.

Hin Wong Bay
Hin Wong Bay
Hin Wong Bay

Je profite de la plage déserte pour apprécier mon petit-déjeuner au calme.

Hin Wong Bay

Le soleil est radieux, une fois sous l’eau les rayons de soleil se reflètent sur le corail, il y a plein de poissons, c’est magnifique :

12h30. La plage est envahie de touristes qui braillent, c’est le bon moment pour aller manger. Sur la route, je retrouve ma mamie d’hier qui me concocte un riz sauté aux fruits de mer un peu trop poivré mais pour 2€, on ne va pas chipoter.

13h30. Direction shark bay, une plage du sud. Comme son nom l’indique, on peut y apercevoir des requins (des gentils, hein). A suivre… ou pas. Le temps s’est couvert en quelques minutes, le scénario d’hier se répète : je me réfugie dans un bar, j’attends que la pluie cesse, et je rentre à ma case.

Shark bay

Je prends quelques victuailles sur la route, histoire de me réconforter :

J’en profite pour faire la liste des choses que je veux voir à Bangkok, mon dernier point de chute.

17h. La pluie a cessé, le temps est dégagé, je pars en ville pour acheter mon billet de bateau et dîner.

Embarcadère Mae Haad

Mercredi 10/08 : Koh Tao

Dernier jour à Koh Tao aujourd’hui (départ demain 14h30).

Ce matin, je prends mon scooter sans vraiment de plan précis. Le temps est couvert mais le soleil est là, bien que caché.

Je m’arrête à chaque petit stand qui me plaît sur la route et me concocte un petit-déjeuner de tout ce que j’aime : chausson sucré, riz gluant, bouchées à la noix de coco dans une feuille de bananier (il faudra que je cherche les noms précis de ces trucs).

J’emporte le tout jusqu’à la pointe nord de l’île, au Dusit Buncha resort, hôtel d’où j’ai une vue imprenable sur l’île de Nang Yuan (3 îles reliées entre elles par des bancs de sable). J’aimerais y aller (en taxi boat) quand le temps se sera découvert, mais pour l’instant ce n’est pas le cas.

Vue sur l’île de Nang Yuan du Dusit Buncha resort

Mon petit-déjeuner avalé, je me pose au wind beach bakery pour déguster un thé thaï délicieux sur la plage, calée sur des coussins triangulaires (typiques en Thaïlande) :

Wind beach bakery
Thé thaï au Wind beach bakery

Puis ma tournée des plages commence par Freedom beach. L’eau est transparente (comme partout sur cette île d’ailleurs), le soleil pointe difficilement le bout de son nez mais j’arrive quand même à prendre un coup de soleil.

Freedom beach
Freedom beach

Je vais ensuite voir ce qu’il se passe de l’autre côté par un petit chemin au-dessus de la mer :

Freedom beach
Freedom beach
Freedom beach
Freedom beach
Freedom beach

13h30. Mon estomac commence à crier famine. Je descends sur Chalok pour déjeuner au Koppee, un endroit vraiment sympa, de l’assiette au décor en passant par un service détendu et attentionné. Je me cale au bord de la piscine avec un pad thaï et un thé glacé maison, avec la plage en arrière-plan :

Terrasse du Koppee à Chalok
Thé glacé sur la terrasse du Koppee à Chalok
Thé glacé sur la terrasse du Koppee à Chalok

Pour éliminer tout ça, je retourne vers Freedom beach mais prends cette fois-ci le chemin de terre qui mène au point de vue de John Suwan. Quelques minutes après mon ascension, c’est une vue impressionnante qui se dévoile en contrebas : assise sur un rocher, je peux admirer deux baies à la fois : Chalok bay et Shark bay. C’est superbe. Je suis montée en tongs mais je redescendrais en baskets car ça descends raide et ça glisse.

Point de vue de John Suwan : Chalok bay et Shark bay

En redescendant, je passe par Shark bay, là où je m’étais pris l’averse hier. C’est maintenant le moment d’aller y faire un petit plongeon. Je me gare, descends à pieds par le restaurant, passe par les rochers et en deux temps trois mouvements, je suis à l’eau. Je ne me lasse pas de suivre et de regarder tous ces poissons. Je nage vers les rochers puisque c’est là où ils sont les plus nombreux quand, tout à coup, je tombe nez à nez avec… un requin ! En même temps, je l’ai cherché (shark bay, quoi). Il m’esquive (ou moi je ne sais pas trop). Je peux sortir de l’eau satisfaite. J’AI NAGÉ AVEC UN REQUIN.

Shark bay
Shark bay
Shark bay

16h. A quelle plage pourrais-je bien aller ? Chalok est en bas de la route de Shark bay et juste à côté de mon bungalow, je me prends un Coca au 7 eleven et je me pose sur une balançoire les pieds dans l’eau. J’apprécie le lieu et le moment.

Plage de Chalok

17h. L’heure du goûter. J’ai entendu parler d’un stand de crêpes, ally the pancake man. Je me fais un petit plaisir : banane/nutella, que je déguste sur la plage de Mae Haad, proche de l’embarcadère. Effectivement, une tuerie.

Ally the pancake man
Ally the pancake man
Plage de Mae Haad

18h30. Je profite de ma dernière soirée ici. Le soleil commence à se coucher derrière les bateaux du port. Encore une fois, le paysage est superbe. Je fête ça avec une petite Chang, le temps de voir le soleil disparaître pour aujourd’hui.

Embarcadère de Mae Haad
Embarcadère de Mae Haad
Embarcadère de Mae Haad
Embarcadère de Mae Haad

Puis, il est l’heure de remonter à Tao Thong Villa 2 car vu l’état de la route (ou plutôt du chemin) pour y accéder, je n’ai pas trop envie de conduire de nuit. Les dernières lumières du jour sont belles. Je rentre ravie de ma journée, avec un grand sourire de bonheur.

Demain, départ en bateau pour Chumphon à 14h30 dans un premier temps. Puis train de nuit pour Bangkok à 19h30.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *